Programme jour par jour / Juin 2011
080910111213
1415161718 

Concerts / Installations.

Concert

Emmanuel Nunes

L'œuvre d'Emmanuel Nunes se distingue par une conception originale de la temporalité, de l'espace et de l'écoute, et par la volonté d'atteindre une écriture organique.

L'idée du vaste cycle et de la grande forme le rapproche de Stockhausen qui fut son maître et de Wagner qui demeure son phare. Chez Nunes, la perception de la durée est une réflexion sur la durée de la perception.

Pour célébrer les soixante-dix ans du compositeur portugais dont la traversée rencontre celle de l'Ircam depuis la fin des années quatre-vingt, Agora et l'Ensemble Remix proposent un face à face Nunes-Webern, deux artistes obsédés par l'autonomie du langage musical et par la symbolique chiffrée. Cette prégnance du symbole (Wandlungen structure sa rhétorique autour du chiffre 5, tandis que le « 3 » infiltrait tout l'opéra Das Märchen) participe au projet d'une langue secrète. Les affinités électives pour Goethe dont Le Conte est devenu le livret de l'opéra de Nunes, trahissent l'intérêt profond du compositeur pour la métamorphose, la transmutation alchimique du matériau d'origine. Les défis que rencontre l'interprète de Nunes appartiennent en propre au geste musical et non à un concept « hors temps ». De même, l'écriture minutieuse de l'espace par le contrôle des trajectoires est-elle liée à la vie même du son. L'obsession de la spatialisation se déploie tant dans les œuvres instrumentales que dans celles où la pensée musicale s'est contrepointée au raisonnement informatique. Cette tension dramatique provoque des trouées fulgurantes, signes du lointain et don de la distance.

  • Emmanuel Nunes Einspielung 1*, création
  • Anton Webern Concerto, op. 24
  • Anton Webern Symphonie, op. 21
  • Bruno Maderna Juilliard Sérénade
  • Emmanuel Nunes Wandlungen**

Violon Diégo Tosi* | Ensemble Remix | Direction Emilio Pomarico | Réalisation informatique musicale Ircam Éric Daubresse**, José Miguel Fernandez*

Coproduction Ircam/Les Spectacles vivants-Centre Pompidou. Avec le soutien de la Sacem, du Centre culturel Calouste Gulbenkian à Paris et de l'Institut Camões à Paris.

Concert enregistré par France Musique et diffusé le lundi 29 août à 20h. Présenté par Arnaud Merlin dans le cadre des Lundis de la contemporaine.

Crédit photo : Emmanuel Nunes © Marco Delogu

Réservation

Jeudi 16 juin 2011, 20h30 / Centre Pompidou, Grande Salle